Ink Oscillations / Drawing Machine

Ink Oscillations
/ Drawing Machine

Feutre sur papier, machine à dessiner – 2018
Taille: 420 x 297 mm
Chaque dessin est édité à 5 exemplaires.
Signé, numéroté et tamponné.

– DESSINS EN VENTE SUR LE SHOP ! –

Série de dessins au feutre sur papier. Des lignes et des vagues organiques, pensées sur ordinateur, puis tracées patiemment par une machine à dessiner fabriquée à la main. Ici, l’ordinateur et la machine ne mettent en marche aucun processus génératif, mais sont utilisés uniquement comme outils exécutant dans le cheminement créatif.

En ajoutant une machine dans la chaîne cerveau-main-crayon-papier, ce projet questionne le processus créatif et l’interaction homme/machine. Qui est l’artiste, le cerveau, la main ou la machine ? Comment considérer un dessin pensé par un cerveau et un imaginaire, réalisé au feutre sur papier, mais dans lequel une machine s’interpose entre l’image mentale et les mouvements du stylo ?

La machine à dessiner utilisée dans ce projet a été fabriquée à la main sur le principe du DIY, en combinant des composants électroniques, des pièces imprimées en 3D et les pièces recyclées d’une vieille imprimante 3D. Les plans et les logiciels utilisés sont open source et disponibles gratuitement sur Internet. Cette machine à dessiner est inspirée du travail de Henry Arnold et Alain van Hanegem.

Ink Oscillations
/ Drawing Machine

Pen on paper, drawing machine – 2018
Paper size: 420 x 297 mm
Each drawing has a limited edition of 5.
Signed, numbered and stamped.

– DRAWINGS AVAILABLE IN THE SHOP! –

Series of pen drawings on paper. Some organic lines and waves, thought on computer, then patiently drawn by a hand-made drawing machine. Here, the computer and the machine do not involve any generative process, but are used only as performing tools in the creative process.

By adding a machine in the brain-hand-pencil-paper chain, this project questions the creative process and the man/machine interaction. Who is the artist, the brain, the hand or the machine? How to consider a drawing created by a brain’s imagination, made in pen on paper, but in which a machine interposes between the mental image and the movements of the pen?

The drawing machine used in this project was handcrafted on the DIY principle, combining electronic components, 3D printed parts and recycled parts from an old 3D printer. The plans and software used are open source and freely available on the Internet. This drawing machine is inspired by the work of Henry Arnold and Alain van Hanegem.

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!